grande variété des ~

 

« C’est parce qu’elle est dans l’immense Sibérie avant 1850 que Lise Cristiani, parlant des vingt mille kilomètres accomplis, peut dire : "J’ai fait tout ce chemin en brichka, en traîneau, en charrette, en litière, tantôt traînée par des chevaux, tantôt par des rennes, tantôt par des chiens, quelque fois à pied et le plus souvent à cheval. »

Françoise Lapeyre, Le roman des voyageuses françaises (1800 – 1900), Editions Payot et Rivage, 2007, Petite bibliothèque Payot, page 247

 

Au moins, c'est clair, on sait qu'elle n'est pas arrivée à pieds par la Chine.

 

 

Tweets de encycloDfemmes @encycloDfemmes
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L´Encyclopédie des Femmes