coeur

être coupé de son propre ~

"Si des gens simples demeurant sur une île ont pu oublier comment on construit une pirogue, des sociétés plus évoluées ne pourraient-elles pas elles aussi oublier quelque chose de tout aussi essentiel pour leur existence ? Est-il concevable par exemple que l'homme moderne ait oublié ses liens naturels avec le monde au point d'oublier le battement de son propre pouls, de ne plus écrire des poèmes qu'au rythme des machines, et de se trouver irrévocablement coupé de son propre cœur ?"

 Margaret Mead, dans l'introduction de L'un et l'autre sexe, folio essais, Denoël/Gonthier, 1948, 1966 pour la traduction française), page 19

 

 

Tweets de encycloDfemmes @encycloDfemmes
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L´Encyclopédie des Femmes