Joli(e)

être ~(e)

Colette enfant, tôt levée, va courir dans la verdure. Il fait encore nuit, c’est avant la cloche de la messe, elle goûte seule et libre le vent du matin. Etre jolie, ce n’est pas qu’une fixe et lisse apparence de poupée. Etre jolie, c’est être levée aux aurores et courir dans les champs, être jolie, c’est bouger, c’est se salir, c’est escalader…

« J’étais peut-être jolie; ma mère et mes portraits de ce temps là ne sont pas toujours d’accord… Je l’étais à cause de mon âge et du lever du jour, à cause des yeux bleus assombris par la verdure, des cheveux blonds qui ne seraient lissés qu’à mon retour, et de ma supériorité d’enfant éveillé sur les autres enfants endormis. »

Colette, Sido, dans Sido suivi des vrilles de la vigne, livre de poche, page 39

 

 

Tweets de encycloDfemmes @encycloDfemmes
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L´Encyclopédie des Femmes